Soutenir
dans l’urgence

Précarisation, éclatement des familles, ruptures sociales, demandes d’asile… le CCAS doit faire face aux évolutions de la société.
L’aide aux plus démunis reste donc une des préoccupations majeures.
Le CCAS met en place différentes formes d’actions ou d’aides momentanées pour permettre aux personnes en situation précaire de faire face aux nécessités quotidiennes, se loger, se nourrir. Aide sociale ne veut pas dire assistanat. Aussi, le CCAS a-t-il choisi d’aider les populations en difficulté à se prendre en charge, à évoluer, afin de retrouver leur autonomie et leur place dans la société.

Sans distinction

La commune gère les équipements pour l’enfance et la jeunesse, le CCAS est mobilisé autour de leurs conditions d’existence et des problèmes de logement, de santé, d’alimentation et d’éducation qui précarisent le développement des familles.

En 2011, 10 jeunes de l’Action jeunesse trilportaise ainsi que 18 familles ont ainsi pu passer une journée au Touquet dans le cadre d’une activité intergénérationnelle. Des frais de cantine, de centre de loisirs et d’activités sportives ont été pris en charge de façon ponctuelle.

Accueil du public au CCAS

Les lundis, mardis et vendredis de 9h à 12h,
les jeudis de 14h à 17h.
Téléphone : 01 60 25 26 79

 

Les commentaires sont fermés.