TRAVAUX

I ⚠️ Informations ⚠️ I

07-05-2019.pdf (553 KB)

Dans le cadre de la modernisation de ses infrastructures, SNCF Réseau va réaliser des travaux ferroviaires de renouvellement
d’aiguillages, de rails, des traverses:

Trilport I Germiny 2019 « , réalisé entre les gares de Trilport et Changis-sur-Mame, du 24 mai 2019 au 08 juin 2019.

La réalisation de ces travaux est organisée de telle sorte qu’elle nuise le moins possible au bien être des riverains. Néanmoins, ces travaux réalisés en zone urbaine sont susceptibles d’occasionner une gêne pour sur les périodes suivantes:

En continu, le week-end du Vendredi 24 mai (23hl0) au dimanche 26 mai (16h00)

En continu, le week-end du Vendredi 31 mai (23h10) au dimanche 02 juin (16h00)

Les nuits de semaine, du lundi/ mardi au vendredi/samedi, du lundi 03 juin (22h00) au samedi 08 juin (05h00)

SNCF RÉSEAU VOUS REMERCIE DE VOTRE COMPRÉHENSION

Laisser un commentaire

⚠️ Les travaux sur Poincy perturbent le trafic ⚠️

I informations I

⚠️ Les travaux sur Poincy perturbent le trafic ⚠️

Des travaux ont lieu sur la 603 au niveau du rond-point de Poincy, les neutralisations des voies lentes dans les 2 sens vont générer des forts ralentissements jusqu’en fin de semaine.

Les travaux ont pour but de poser des bordures et de retravailler le fossé pour l’écoulement des eaux de pluie.

Laisser un commentaire

Travaux : ça avance rue du Chêne au Roi

La rue du Chêne au Roi connaît d’importants travaux afin de permettre une meilleure circulation automobile et piétonne. À cette fin, des trottoirs vont être créés pour sécuriser l’accès à la gare. Les bordures ont été récemment installées.

Laisser un commentaire

Avec les beaux jours, les massifs vont revivre

L’arrivée du printemps sonne le réveil de la nature. Au service espaces verts de la ville de Trilport, les 7 agents communaux ont débuté la préparation des massifs, jardinières et bacs de suspension.

Objectif : accueillir les 8.123 plantes annuelles, vivaces ou bulbes qui vont venir agrémenter les voies de la ville. Soit deux fois moins qu’il y a 30 ans grâce à des espèces annuelles plus résistantes et mieux adaptées à l’environnement.

Ce mardi matin, arrivée des micro-bottes* ou boutures qui vont passer le mois d’avril sous la serre municipale pour, après les « Saints de glace » (11, 12 et 13 mai), être installées en centre-ville, devant la mairie et près de l’école de La Charmoye. Mi-mai, ce serait au tour des vivaces puis des graminées (non allergènes).

Les couleurs cette année seront jaune orangé, rouge, bleu, violet et blanc dans des mélanges spécifiques suspension plus poreux et agrémentés d’écorces pour mieux conserver l’humidité.

Et si vous vous êtes remis au jardin, le conseil de Xavier, responsable des espaces verts, est assez simple : « Attendez vraiment les Saints de glace avant de planter. Par contre n’hésitez pas à tailler, couper le bois mort, tondre, apporter l’engrais afin de préparer vos jardins; pour les arbustes, on peut tailler ceux qui ont déjà fleuri, mais il faudra attendre la fin de la floraison pour ceux qui ont fleuri au printemps. Enfin, n’hésitez pas à pailler pour limiter les arrosages ».

*Les suspensions 2018 : Anthemis butterfly yellow, Bidens pirate pearl blanc, Geraniums lierres simple balcon red imperial, petunias mystical cha ching cherry, Petunias multiflora sophistica F1 lime green, Petunias niagara cancun, petunias niagara Hawaii, Petubrachoa supercal terracota, plectranthus.

 

 

Laisser un commentaire

Linky : Rappels concernant le déploiement des compteurs

Suite à la réunion d’information du 12 mars dernier organisée dans le cadre du déploiement des compteurs Linky, et pour répondre aux questions légitimes de beaucoup de nos concitoyens, il apparaît important de rappeler certains points.

– Une commune peut-elle, légalement s’opposer au déploiement des compteurs Linky ?

Ce déploiement fait suite à une directive européenne (2009/72/CE du 13 juillet 2009) enjoignant les États membres à mettre en place des « systèmes intelligents de mesure » de consommation électrique ; directive transposée depuis en droit français (loi du 10 février 2010). L’article L. 341-4 du code de l’énergie obligent les gestionnaires des réseaux publics de distribution d’électricité à « mettre en œuvre des dispositifs permettant aux fournisseurs de proposer à leurs clients des prix différents suivant les périodes de l’année ou de la journée et incitant les utilisateurs des réseaux à limiter leur consommation pendant les périodes où la consommation est la plus élevée ». En France le service public de distribution d’électricité est assuré par un gestionnaire de réseau unique, Enedis.

Si les réseaux et les compteurs sont effectivement la propriété des communes, la majorité d’entre elles (dont Trilport) a transféré la compétence distribution d’électricité à des syndicats départementaux (le SDESM en Seine et Marne) qui négocient directement avec les gestionnaires de réseaux.

Le cahier des charges, qui régit ses contrats entre le distributeur d’électricité et les communes, veut que le compteur fasse partie du « domaine concédé ». C’est à Enedis, non aux usagers ni même aux communes, de décider de les changer ou non. L’obligation de déployer les compteurs Linky ne heurte pas le principe de libre administration des collectivités territoriales, comme l’a précisé le Conseil d’Etat à de maintes reprises et ces dernières ne peuvent y faire obstacle. Toute délibération d’un conseil municipal s’y opposant est entachée d’illégalité.

– Un usager peut-il légalement s’opposer au déploient des compteurs Linky ?

Deux cas de figure se présente :

  • Le compteur non accessible depuis la voie publique est situé dans une propriété privée: Le code pénal sanctionne « le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, agissant dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, de s’introduire ou de tenter de s’introduire dans le domicile d’autrui contre le gré de celui-ci hors les cas prévus par la loi ». Si le client a exprimé son refus, le compteur Linky ne peut être de fait installé. Le distributeur d’électricité n’ayant pas la possibilité de procéder à un relevé de compteur à distance pourra ultérieurement facturez la relève à pied. (Commission de Régulation de l’Energie).
  • Le compteur est accessible depuis la voie publique. Les agents d’Enedis peuvent procéder au changement de compteur sans votre accord. Il est vivement recommandé d’exiger un rendez-vous afin d’être présent. La société déployant au nom d’Enedis est tenue de vous en proposer (accord entre Mairie et Enedis)

– Avec Linky, il est possible de  connaître mes habitudes de consommation

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés a encadré strictement la collecte des données personnelles via Linky, qui peut mesurer trois grands types de données :

  • Les index de consommation, transmis pour établir la facturation. Elle ne permet pas au distributeur et fournisseurs de connaître vos habitudes de consommation.
  • La courbe de charge (représentation graphique de l’évolution de la consommation d’énergie sur une période donnée). La Cnil a imposé que la transmission de cette courbe soit explicitement consentie par le consommateur et que l’intervalle auquel les données soient remontées ne puisse être inférieur à 10 minutes.
  • Les données relatives à la qualimétrie et à la sécurité du compteur. Elles ne permettent pas de connaître les habitudes de consommation du consommateur.

La Cnil impose à Enedis de demander le consentement explicite de l’usager avant de collecter la courbe de sa consommation électrique heure par heure. Elle a mis en demeure le fournisseur « Direct Energie », « le consentement [de ses clients] au traitement de données personnelles n’étant pas libre, éclairé et spécifique » estimant que le fournisseur d’électricité avait présenté les choses de façon trompeuse afin d’obtenir leur accord.

– Concernant le principe de précaution

Le Conseil d’État a considéré que l’implantation des compteurs Linky ne présentait pas de risques justifiant de prendre des dispositions de nature à prévenir d’éventuels dommages (CE, 20 mars 2013). À ce jour, l’ensemble des contentieux portés par les communes en ce domaine ont été rejeté. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) concluant « à une faible probabilité que l’exposition aux champs électromagnétiques émis par les compteurs communicants, dans la configuration de déploiement actuelle, engendre des effets sanitaires à court ou long terme ».

– Mon fournisseur pourra couper à distance l’électricité

Techniquement, le gestionnaire de réseau peut couper l’alimentation en électricité à distance. Cette possibilité est encadrée : appartement inoccupé ne disposant plus d’un contrat de fourniture, besoin de délester le réseau temporairement suite à des problèmes d’approvisionnement en électricité sur une zone localisée ; demande de l’occupant.

Enedis ne peut pas couper l’électricité à distance en cas d’impayé. La procédure prévue par la commission de l’énergie oblige Enedis à faire déplacer un technicien.

  • Numééro vert de la société Enedis : 0800 054 659
  • Numéro vert du Médiateur de l’Énergie : 0800 112 212
  • Numéro de la société Myfowo – Energy dynamics, intervenant sur Trilport pour prise de rendez-vous : 01 71 25 06 65
Laisser un commentaire

Travaux : Un nouvel éclairage public

Vous l’avez sans doute remarqué, des employés interviennent actuellement au niveau de l’éclairage public. La ville de Trilport a décidé de changer la totalité des ampoules afin de passer à la technologie LED, garante d’économies d’énergie et financières sans perte d’intensité, au contraire.

Rue par rue, la commune va ainsi se doter d’un nouvel éclairage public. Cet aménagement est aussi l’occasion de pouvoir le gérer grâce aux nouveaux outils numériques et donc de permettre des interventions plus rapides des services techniques.

Avancement des travaux :

À ce jour, 148 lanternes ont été installés.

Prévisions :

  • Résidence de la Fausette (semaine 11)
  • Rue d’Armentières (semaine 13)
Laisser un commentaire

Travaux : la rue du chêne au roi en réhabilitation

Fortement empruntée par les piétons et les voitures pour l’accès qu’elle permet à la gare et à son parking, ainsi qu’aux résidences de la rue Albert-Schweitzer, la rue du Chêne-roi (ex-chemin d’Armentières) est en phase de réhabilitation depuis plusieurs semaines. Où en sont les travaux à ce jour ?

Au 21 mars, ce sont 150 m de bordures et 140 m de caniveaux CS1 qui ont été posés , ainsi que des bordurettes, 130 m de trottoir réglés et compactés en grave ciment et le terrassement de la voirie principale a été effectué.

Un test de charge et de résistance de la voirie s’est montré satisfaisant, ne nécessitant pas de terrasser comme prévu au cahier des charges.

Prochains travaux 

– Terrassement de la voirie et apport de grave concassée, réglage et compactage;

-suppression de la mise en œuvre d’une grille avaloir EP et modification de la grille avaloir se situant à proximité  de l’accès  au PSR

– Suppression de l’abaissement de niveau du trottoir au droit du poste transformateur Enedis, nécessité de poser des bordurettes pour arrêter les enrobés afin de permettre la ventilation basse du poste;

– Prolongation des enrobés de la voirie jusqu’ à la barrière forestière du chemin d’Armentières;

– Mise en œuvre de bordurettes arasée et d’enrobés au droit du portail du parking SNCF;

– Mise en œuvre d’un aco-drain au droit d’une porte de service modification du niveau des enrobés et abaissement des bordures.

À noter que la collecte des ordures ménagères (lundi et jeudi) ne sera pas être interrompue pendant toute la durée des travaux, et que le maintenir les liaisons piétonnes entre les divers accès menant à la gare est assuré.

Laisser un commentaire

Rue Saint-Jean : des avaloirs pour le pluvial

Afin de prévenir tout risque d’inondation dans la rue Saint-Jean, deux avaloirs ont été posés afin d’évacuer les eaux de pluie.

Laisser un commentaire

ZAC Multisites : Avis de prolongation de la participation du public

Laisser un commentaire

ZAC multisites Saint-Fiacre/Verdun – Berlioz/Fublaines – Avis de participation du public par voie électronique

Le dossier sera consultable
sur le site www.zac-trilport.fr
et sera mis à disposition du public :

 

– en mairie de Trilport, 5 rue du Général-de-Gaulle —
lundi, mercredi, jeudi et vendredi
de 8h30 à 12h00 — 14h00 à 18h00,  

mardi de 14h00 à 18h00 
et samedi de 9h00 à 12h00.

Prolongation jusqu’au 3 mars inclus

Chacun pourra prendre connaissance du dossier et éventuellement porter ses observations dans le registre prévu à cet effet. De même, les observations pourront être adressées par e-mail à l’adresse suivante : zac@trilport.fr

 

 

Laisser un commentaire